(c) SPL / PHANIE

Baromètre sport-santé : le sport soupape au confinement

La deuxième vague du 9e baromètre sport-santé de la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) a rendu compte du comportement et des pratiques sportives des Français durant le confinement.

L'un des premiers constats est une perte des repères ressentie par beaucoup de Français : ils ne savent plus spontanément quel jour (43%) ou quelle heure (35%) nous sommes. Ce phénomène est encore plus marqué chez les moins de 35 ans. Les Français attribuent par ailleurs en moyenne une note de 6,6/10 à leur forme physique.

Le maintien d'une activité physique en période de confinement a été l'une des plus grande difficultés rencontrée par la population. Afin de permettre au plus grand nombre d'accéder à des exercices variés, la FFEPGV a mis en place le programme #SportSanteChezSoi

 

FFEPGV

Issue d’un mouvement sportif créé en 1888 pour améliorer la santé publique par la démocratisation de la pratique sportive, elle voit le jour en 1971, avec la réunion de plusieurs structures fédérales sportives. La Fédération a pour vocation d’organiser des activités physiques et sportives, orientées vers les loisirs et le bien-être.
Elle est reconnue d’utilité publique depuis 1976, et compte près d’un demi-million de licenciés et pratiquants à travers 5600 clubs. Les cours sont délivrés dans chaque club par des animateurs sportifs formés et diplômés par la Fédération.


Plus d’information