(c) PHANIE / VOISIN

La téléconsultation ophtalmologique et orthoptique accessible pendant le confinement

Qare, acteur de téléconsultation devient partenaire du Groupe Point Vision, spécialisé en santé visuelle pendant la période de crise sanitaire Covid-19. Les ophtalmologues des trente-cinq centres Point Vision peuvent ainsi avoir accès à une solution de téléconsultation et un accès facilité pour suivre leurs patients.

La population française a toujours besoin de soins ophtalmologiques ou orthoptiques, même pendant le confinement. Bien que les bilans visuels et les prescriptions de verres correctifs devront attendre de pouvoir se rendre en cabinet, les patients peuvent avoir besoin de rencontrer un spécialiste pour diverses raisons : rougeur occulaire, des questions sur leur traitement, des signes occulaires liés au Covid-19, etc.

En cas d'urgence, les patients sont dirigés vers le centre Point Vision le plus près de chez eux - la plupart sont restés ouverts pour pouvoir gérer les urgences - ou vers un service d'urgence hospitalière.

Un des objectifs de ce partenariat est de baisser le temps d'attente pour un rendez-vous, qui est habituellement de trois mois. Ce dernier temps à s'allonger avec le confinement.

 
 

Qare facilite l'accès aux soins des patients via des téléconsultations sécurisées et permet aux professionnels de santé de proposer un suivi de qualité à distance. Ils bénéficient tous d'une offre de formation à la téléconsultation et sont accompagnés dans l'évolution de leur pratique.

Le Groupe Point Vision anime un réseau innovant de centres médico-chirurgicaux proposant des rendez-vous avec un ophtalmologiste dans des délais rapides pour des bilans de la vue, des prescriptions de lunettes et de lentilles de contact, des pathologies oculaires et éventuellement la chirurgie réfractive et de la cataracte. Sa mission première est d'améliorer l’accès des Français aux soins ophtalmologiques, en adaptant le parcours de soins ophtalmologiques de premier recours aux nouvelles technologies disponibles et en favorisant la collaboration entre professionnels de santé (ophtalmologistes et délégation de tâches aux orthoptistes).