(c) M-Soigner

Tique et maladie de Lyme : pas de transmission systématique

Sarah Bonnet, parasitologue et entomologiste médicale et vétérinaire, Directrice de Recherche à l’INRA (UMR BIPAR INRA, Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, ANSES), explique les modes de transmission de la maladie de Lyme et présente ses dernières recherches.

 

1/ Différentes tiques et mécanismes de transmission

  • 900 sortes de tiques
  • Vecteur de la maladie de Lyme : la tique dure Ixodes ricinus
  • Ixodes ricinus  peut se gorger sur 300 hôtes différents
  • Ixodes ricinus : peut transmettre une 20aine d’agents pathogènes

2/ Transmission de la maladie de Lyme : pas de panique !

  • Un risque réel mais à relativiser
  • Toutes les tiques  ne sont pas vectrices ou porteuses d’agents pathogènes
  • Une tique infectée ne transmet pas systématiquement
  • La réponse immunitaire humaine est efficace

3/ La prévention est essentielle

  • Se protéger (bottes, manches longues…)
  • S'inspecter
  • Surveiller d’éventuels symptômes (rougeur, fièvre…) et consulter au besoin
  • Une application smartphone  : « Signalement TIQUE / ephytia »

4) Où en sont les recherches ?

  • Comprendre l’épidémiologie et l’écologie de la tique
  • Etudier les mécanismes de transmission (salivation) pour les combattre
  • Un vaccin vétérinaire à l’étude