Chacun pour tous / la déficience mentale ose la comédie

Handisport
1960 Rome, création des Jeux paralympiques.
Les handicapés sont des sportifs comme les autres.

Comment vivent les fédérations sportives handisports ?
Un réseau de fédérations
pour qu’handicapés physiques et déficients mentaux
puissent s’épanouir dans le sport.

Un film inspiré d’une histoire vraie !

Comment gruger afin de faire survivre
une petite fédération sportive de basketteurs déficients mentaux
et participer aux jeux paralympiques

Chacun pour tous, une réjouissante comédie
avec Jean-Pierre Darroussin.

chacun01INT

Chacun pour tous (Comédie)

PascalPistacio

par Pascal Pistacio.

Histoire vraie !

En 2000 aux Jeux Paralympiques de Sydney, 10 des 12 joueurs de l’équipe d’Espagne de basket n’étaient pas déficients mentaux mais des simulateurs. Vainqueurs de la Russie en finale, les 10 faussaires durent rendre leurs médailles et l’entraîneur fut radié et condamné à 150 000 euros d’amende.
A cause de cette tricherie, les handicapés mentaux furent exclus de Jeux de 2004 à 2012.

Soutien financier

Pour avoir un soutien financier de la fédération, l’association doit être affiliée à la FFH et à jour de ses cotisations.

Nombre de licenciésMontant maximum alloué
1 à 15500€
16 à 50 600€
51 à 100700€
+ de 100 licenciés900€
Comités départementaux1000€
Comités régionaux1200€

Une promesse

Martin (Jean-Pierre Darroussin), père d’une jeune handicapée, est l’entraineur de l’équipe nationale des déficients mentaux de basket. Son équipe doit participer aux Jeux Paralympiques de Sydney. Martin a promis à sa fille de lui « rapporter » la médaille d’or.
A quelques semaines du départ, la plupart de ses joueurs lui font faux bond. Plus de joueur signifie plus de subvention et donc la fin de la fédération.
Prêt à tout pour sauver son association, il recrute des jeunes du quartier désœuvrés, leur laissant croire qu’il est en train de former une équipe… normale.

La grande illusion

Les postulants, une fois informés de la réalité du projet, se rétractent. L’entraîneur leur annonce une prime de match à chaque victoire. Après une infime réflexion, ils sont tous partants. L’entraînement peut commencer. Leurs qualités de basketteurs ne sont pas primordiales. Leurs capacités de simulation, elles, sont à développer.

Cours de comédie

Martin les coache pour leur crédibilité à la déficience mentale. Marcher plus lentement, parler moins vite, répondre à côté, rouler des yeux…
Julia (Camélia Jordana) la psychologue de la fédération, qui n’est pas informée de la supercherie, vient tester les nouveaux joueurs pour s’assurer qu’ils sont bien aptes pour participer aux Jeux Paralympiques.
« Vous êtes belle ! »
« Yohan 33 ans, 1,75 m, sagittaire. »
« Mon nom c’est Freddie, depuis tout petit je m’appelle comme ça. »
Stan (Ahmed Sylla) roule des yeux avec application et Pippo (Olivier Barthélémy) se retrouve en slip !
Ces réponses, la plupart du temps hors sujet, vont la satisfaire pleinement. Il n’y a plus qu’à passer la visite médicale et en route pour Sydney.

 

Un pour tous, tous pour un

Dans le grand bain de l’international, les « petits » Français se serrent les coudes. La team fait des étincelles et gagne match sur match. L’équipe, inconnue jusque-là, devient la coqueluche des médias. En France, certains des athlètes, valides, sont reconnus…
N’ayant plus rien à perdre, Martin et ses joueurs iront jusqu’au bout de leur rêve.

La victoire en rigolant !

Avec un sujet où la bien pensance pourrait régner, Vianney Lebasque réalise et réussit le pari de faire rire sans tabou et avec légèreté. Les acteurs, déficients mentaux ou non déficients mentaux s’en donnent à cœur joie pour le plus grand plaisir des spectateurs.

  

Réalisateur : Vianney Lebasque
Scénario : Frank Bellocq, Vianney Lebasque et Victor Rodenbach d’après une idée originale de Caroline Hermand
Avec : Jean-Pierre Darroussin, Ahmed Sylla, Camélia Jordana, Olivier Barthélémy
Durée : 1h 33 - Sortie le 31 octobre 2018

DVD (amazon, FNAC..., VOD à venir)

  

par Pascal Pistacio